Tortues, ULM, brunch
et hôtel de rêve

Il y a quelques semaines nous sommes partis en direction de Bourail et de Poé pour un week-end de rêve ! C’était la première fois que nous nous rendions dans cette région, une belle découverte ! Et une chose est sûre c’est que nous reviendrons.

JOUR 1 :

Vendredi soir après le travail, direction la côte Ouest de la Nouvelle-Calédonie pour un week-end chargé en émotions. Après 2h de route, nous décidons de faire notre première nuit sur place en camping « sauvage ». Nous avons au préalable pris quelques conseils sur les réseaux sociaux pour connaitre les emplacements autorisés pour installer notre tente. Il existe un espace public accessible à tous, juste après la MDF (Maison des Fonctionnaires). Il suffit de continuer la route, et de chercher le panneau indiquant que le camping est autorisé. Malgré la nuit déjà tombée, nous avons pu nous installer rapidement, grâce à la tente 2 secondes de Décathlon.
Après un petit repas sur le pouce préalablement préparé quelques heures auparavant nous avons fini notre soirée au bord de l’eau à contempler le ciel étoilé. Et petite surprise… nous avons enfin eu la chance d’admirer la voie lactée, une merveille de la nature !

JOUR 2 :

Réveil matinal, très matinal ! Debout à 4h du matin, car nous avons rendez-vous à 5h pour observer l’émergence des bébés tortues sur la plage de la Roche Percée. Nous avons au préalable réservé notre place sur internet en payant la somme de 2 000 F par adulte (500 F pour les enfants). Rapidement un groupe d’une cinquantaine de personnes se forme. Nous échangeons quelques sourires, quelques salutations autour d’un café et des petits gâteaux préparés par les bénévoles. Après quelques brèves explications et un repérage des nids en éclosions des encadrants, nous nous dirigeons sur la plage pour rejoindre notre première naissance. Le public, donc nous, avons une « zone de sécurité à respecter » de 3 mètres de chaque côté de la tortue pour ne pas l’effrayer et les désorientés. Le soleil se lève et les bébés tortues prennent automatiquement le chemin vers leurs premières vagues. Un moment magique, qui nous prouve encore une fois que la nature est bien faite.

Après plusieurs naissances, nous partons en direction du Sheraton Deva, l’hôtel 5* luxe de la région pour un brunch bien mérité ! La formule est loin d’être donnée, pas très étonnant à vrai dire : 4 000 F par personne pour l’accès au buffet à volonté. Découpes de fruits frais, boissons au choix, cuisiniers à notre service pour diverses commandes de crêpes, oeufs, gaufres, viennoiseries, bref, la compilation d’un petit déjeuner parfait, dans un cadre qui vaut le détour.

En fin de matinée, nous trouvons le spot idéal sur la plage de Poé, sous un palmier. Quelques heures de détente à se promener sur la plage et faire quelques prises de vue en drone : un vrai régal.
Et puis, en début d’après-midi nous partons direction Bourail pour rejoindre notre hôtel pour la nuit. Encore une fois, nous nous sommes fait plaisir en réservant notre nuit au sein de l’établissement : Betikure Park Lodge. Cet hôtel niché dans 8 hectares de nature, propose des chambres doubles, mais aussi des suites composées de deux chambres et d’un jacuzzi, le top quoi ! On valide leur petit-déjeuner sous forme de buffet, l’accueil de l’équipe présente sur place, mais aussi la piscine à débordement. Diner et nuit sur place.

Astuce : si vous souhaitez rester manger sur place pour le dîner, l’établissement propose une formule entrée/plat/dessert cuisiner avec soin. Penser à réserver 24h à l’avance !

JOUR 3 : 

Ça y est dernier jour de notre week-end de fou. Départ le matin, vers 8h pour l’aérodrome de Poé. Nous allons nous envoyer en l’air ! Au programme : 30 minutes de vol en ULM au-dessus du lagon de Poé avec l’équipe de Cap ULM. Un accueil au top, pour un service parfait. Nous avons choisi de voler en simultané, chacun dans un ULM, dans lequel nous pouvons communiquer grâce à des micros même durant le vol. Nous sommes tout simplement éblouis par la beauté de la nature. Toutes ces nuances de bleus à perte de vue. Ce vol nous aura permis d’admirer l’île verte, la faille au requin, les coraux et les tortues sous un nouvel angle. Et puis comme une image vaut mille mots, nous vous laissons admirer par vous-même les photos ci-dessous. 
Retour sur Nouméa vers 16h après un stop lunch au Rêve de Nemo et une sieste bien méritée sur la plage de Poé. 

LAISSE MOI UN PETIT COMMENTAIRE